Article mis à jour le 09/11/2023 par Sandy Plaisance
yoga pre natal

TOUT SAVOIR SUR LE YOGA PRENATAL

Au fil des années, les femmes enceintes ont eu accès à plusieurs types d’activités ayant pour objet d’optimiser leur bien-être et celui de leur bébé à naître. Parmi les pratiques tendances et appréciées pour son efficacité dans le cadre d’une grossesse figure le yoga prénatal.

yoga prenatal position lotus

Dans sa version dédiée aux femmes enceintes, le yoga promet plusieurs bienfaits autant pour la maman que pour son bébé grâce à une série d’exercices ciblés. Le yoga prénatal peut vous aider à avoir une grossesse qui se déroule dans les meilleures conditions.

Retour sur tous les bienfaits de cette pratique autant pour la maman que pour bébé.

Qu’est-ce que le yoga prénatal ?

Le yoga prénatal, est comme son nom l’indique, une forme de yoga qui est dédiée à la femme enceinte.

La pratique se porte principalement sur le bien-être de la maman autant sur le plan émotionnel, physique que psychologique.

En outre, l’objectif de l’ensemble des exercices à réaliser sera que :

  • La future mère accepte son corps en constant changement.
  • La préparation mentale à l’accueil de bébé et pour son rôle à venir.
  • Aider la maman à se détendre et à prendre le temps pour se concentrer sur elle.
  • Lui apprendre les techniques de respiration pour qu’elle puisse bien oxygéner le fœtus mais aussi approfondir l’harmonie entre corps et souffle.
  • L’accompagner à la mobilité du corps : détente, étirement, assouplissement, placement du bassin
  • Guider vers la libération des émotions via le partage des ressentis avec les autres mamans ou (pour les séances collectives).
  • Préparation pour le jour-J : gestion de la concentration, gestion du souffle lors de la poussée, etc…

Aussi, comme toutes séances de yoga classique, le yoga prénatal se déroule dans le plus calme afin de maximiser la sérénité de la femme enceinte et qu’elle se sente bien.

yoga prenatal en groupe

Tous les exercices seront axés sur le ressenti, le bien-être de la maman et de son bébé, le tout avec une grande douceur.

Par ailleurs, des séances yoga prénatal accompagné du futur papa font aussi partie du programme pour permettre au futur père de trouver sa place dans la grossesse.

Ces sessions de couple aident le papa à prendre conscience de l’importance de son soutien tout au long de la grossesse, pendant l’accouchement et dans le soin quotidien de bébé.

Quelle est la différence entre le yoga et le yoga prénatal ?

Nombreuses sont celles qui ont tendance à affirmer que le yoga et le yoga prénatal sont des pratiques similaires.

Cependant, même si on utilise des postures et des asanas en yoga traditionnel comme en yoga prénatal, la finalité est l’élément qui permet de distinguer ces deux pratiques.

Le yoga à pour principal objet de préparer le corps en méditation.

Aussi, le corps sera amené à aller le plus loin possible dans la posture, à améliorer la souplesse tout en ayant de parfaits mouvements. L’idée est de pouvoir tenir le plus longtemps possible dans une même position sans éprouver de douleurs.

De son côté, le yoga prénatal est loin de se fixer sur les aptitudes physiques.

Bien au contraire, il aide les mamans à se concentrer sur elles-mêmes (respiration, écoute du corps, relaxation, renforcement des muscles) en vue de se sentir bien pendant la grossesse et se préparer à l’accouchement.

Ainsi, plusieurs postures de yoga sont interdites dans la pratique du yoga prénatal (comme les postures sur le ventre, celles qui exigent des torsions profondes, les postures qui sollicitent les muscles abdominaux…).

position de yoga pour femme enceinte ou yoga

D’un côté, à l’approche de l’accouchement, le travail sur certaines postures sera plus poussé pour soulager les maux dorsaux plus fréquents au 3ème trimestre.

Les dissimilitudes entre yoga et yoga prénatal sont aussi visibles au niveau des exercices de respiration.

Le souffle est certes retrouvé au centre de tous types de pratique de yoga.

Néanmoins, pour les sessions dédiées aux futures mamans, l’intérêt de la respiration est multiple ce qui pousse les cours à se concentrer davantage sur cette facette.

Ici, l’apprentissage de la respiration profonde sera plus tourné vers la préparation à l’accouchement autant physiquement que mentalement.

En outre, les cours de yoga prénatal permettent aux femmes d’apprendre comment bien gérer leur souffle pendant les contractions et au moment de l’accouchement. Un savoir qui sera inutile à ceux qui n’ont aucune grossesse en vue !

En outre, la majorité des postures adoptées en yoga traditionnel, ainsi que le pranayama, ne conviennent pas à l’état physique femme enceinte.

Si vous êtes yogi depuis toujours et que vous venez d’apprendre que vous êtes enceinte, il vous est conseillé de vous rediriger vers des séances prénatales pour profiter de tous ces avantages.

D’un côté, si vous êtes non pratiquante et souhaitez vous lancez dans le yoga prénatal, vous n’avez pas besoin de connaître les bases du yoga pour commencer.

Quels sont les bienfaits du yoga prénatal ?

Si le yoga prénatal compte à son arc plusieurs objectifs, c’est bien parce qu’il offre de nombreux bienfaits.

En effet grâce aux asanas, la femme enceinte pourra profiter de grands avantages pour le physique, le mental, l’émotion et le bien-être (pour la maman et son bébé) dont :

  • Libération de stress et facilitation du lâcher-prise
  • Amélioration de la prise de conscience de son corps pour un soulagement efficace des raideurs, maux ou blocage. Cette conscience accentuée de son corps est un excellent atout pour le travail du périnée.
  • Gestion efficace et soulagement des désagréments liés aux changements hormonaux assimilés à la grossesse : nausées, maux de dos, lourdeurs des jambes, etc.
  • Réduction des risques de diabète gestationnel
  • Optimisation de la relaxation et de la qualité du sommeil
  • Activation de la circulation sanguine et oxygénation optimal des tissus cellulaires
  • Développement de la force et de l’endurance corporelle et psychologique
  • Un meilleur équilibre nerveux : état d’esprit positif ce qui offre un corps propice au bon développement du fœtus 
  • Production excessive d’endorphine grâce à la détente optimale offerte, ce qui assure un bien-être important 
  • Meilleure écoute de ses ressentis, ce qui aboutit à une favorisation des échanges avec bébé
  • Bonne respiration pour gérer efficacement le stress tout au long de la grossesse.
bienfait du yoga pre natal

Vous l’aurez donc compris, le yoga prénatal intervient sur tous les plans de la grossesse pour offrir la meilleure expérience de portée à la maman.

Le tout, en assurant un parfait bien-être au bébé dans le ventre. 

À partir de quand commencer le yoga prénatal ?

En raison de la douceur des mouvements du yoga prénatal et des ses nombreux bienfaits, il est possible de commencer la pratique à n’importe quel stade de grossesse.

Néanmoins, pour les femmes peu actives, il est conseillé de débuter ses séances au 3ème ou 4ème mois de portée. Par ailleurs, comme il s’agit d’une pratique ciblée, les positions et exercices à faire changent en fonction de l’avancée de la grossesse.

Pour celles qui choisissent de débuter les séances de yoga dès le premier trimestre se concentreront sur les asanas qui permettent de lutter contre la fatigue et les petits désagréments de grossesse.

Ici, les mouvements seront axés sur la lenteur et les postures à adopter seront douces (pas de besoin de gros efforts ni de réaliser de torsions complexes).

Au deuxième trimestre, la maman apprend à prendre conscience de son corps et de ses ressentis.

Aussi, elle sera amenée à travailler sur sa respiration et sera en mesure de soulager les douleurs physiques (de plus en plus envahissantes) grâce à des exercices spécifiques.

yoga prénatal préparation à l'accouchement

Pour ce qui est des séances de yoga prénatal au 3ème trimestre, les postures seront axées sur la préparation à l’accouchement dont principalement la respiration.

En ce qui concerne la fréquence des séances, il est recommandé de programmer au moins 1 séance de yoga prénatal par semaine puis, passer à 2 séances à l’approche de la naissance (1 mois avant l’expulsion).

Pourquoi pratiquer le yoga après l’accouchement ?

Sachez que même après l’accouchement, la pratique du yoga vous sera toujours autant bénéfique.

En yoga postnatal, les asanas et le pranayama seront axés sur la réappropriation du corps après l’expulsion et la gestion de ses émotions.

Ici, les postures ne demandent pas de gros efforts et permettent une reconnexion en douceur de la maman avec son corps.

En termes de bienfaits, la maman pourra retrouver toute son énergie, mais aussi retrouver son corps d’avant grossesse (ventre plat, …) en toute douceur.

De même, le yoga aide la maman à retravailler sa posture et sa mobilité à partir des étirements doux du corps. Les mouvements adoptés en yoga postnatal assurent une meilleure hygiène de vie grâce à une activité physique douce et ciblée.

Par ailleurs, la maman saura aussi mieux vivre ses émotions en privilégiant le calme et la sérénité. D’un côté, elle sera en mesure de créer un lien social avec les autres mamans, optimisant ainsi le lâcher prise.

yoga post natal

Il s’agit d’un moyen parfait pour vaincre le baby blues et la sensation de solitude.

Gardez en tête que le yoga postnatal ne remplace pas les séances de rééducation du périnée et des abdominaux !

Surtout, ne lésinez pas sur les sessions de rééducation avec votre sage-femme ou votre kiné pour éviter tous problèmes sérieux (incontinences, descente d’organes…).

Concernant le moment opportun pour la reprise des sessions de yoga après l’accouchement, il est conseillé d’écouter votre corps et vos sensations.

Cependant, si vous avez des doutes, n’hésitez pas à vous informer auprès de votre gynécologue ou médecin. Généralement, l’on peut reprendre l’activité douce, au plus tôt, dans les 6 semaines après la mise au monde.

Chères futures mamans, désormais vous le savez : le yoga prénatal sera le meilleur sport à pratiquer d’ici les prochains mois.

Que ce soit sur le plan mental, physique ou émotionnellement, vous seriez prête à accoucher sans stress et avec la plus grande maîtrise grâce aux différentes facettes du yoga prénatal.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Résultat des votes 0 / 5. Nombre de votes 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter cet article

Je suis désolé que cet article ne vous ait pas été utile !

Améliorons cet article !

Dites-moi comment puis-je améliorer cet article ?


Dernière mise à jour de l'article le 09/11/2023 par Sandy Plaisance

À propos de l'auteur Sandy Plaisance

Praticienne Masseuse & Esthéticienne depuis plus de 15 ans. Sur ce blog, je partage mon expérience de professionnelle du bien-être en donnant des conseils et avis.
J'espère que mes comparatifs vous aideront à trouver le produit qu'il vous faut.

Ces Articles Peuvent vous Intéresser :

Vous avez une question ou une remarque ? Laissez-moi un commentaire


Votre adresse email ne sera publiée. Les champs requis sont indiqués

{"email":"Adresse email invalide","url":"Adresse de site invalide","required":"Champ obligatoire manquant"}
>