Article mis à jour le 09/11/2023 par Sandy Plaisance
les coliques du nourrisson

LES COLIQUES DE BÉBÉ N’AURONT PLUS DE SECRET POUR VOUS

Les coliques sont très fréquentes chez les bébés de moins de 3 mois, ensuite elles se calment et le rythme intestinal de votre bébé se régularisera. Elles touchent environ 20% des nouveaux nés, soit environ 152 000 bébés par an (en 2019).

Les crises surviennent dans la journée après les repas, mais surtout en soirée. Elles sont bénignes, mais peuvent se montrer impressionnantes ! Les parents dont leurs bébés ont des coliques peuvent témoigner en disant que ce sont des crises de pleurs intenses, qui peuvent être récurrentes et qui sont en général régulière.

colique bébé maman

Ne vous inquiétez pas, j’ai des solutions pour soulager les coliques de votre bébé afin que toute la famille puisse profiter de chaque moment de la journée et surtout de chaque soirée.

Qu’est-ce que les coliques du nourrisson ?

C’est une pathologie de la cavité abdominale. Elles sont décrites par des douleurs abdominales qui entraîne des contractions du ventre assez intenses.

C’est une maladie au terme générique qui désigne des maux de ventre bénins.

Les causes exactes des coliques ne sont pas vraiment déterminées. Un bébé en bonne santé mais qui a des difficultés à se calmer, certains pédiatres peuvent alors considérer que ce sont des coliques.

pleur intense dû aux coliques

Elles se déterminent par des crises de pleurs intenses, récurrentes chez les nouveaux nés et sont souvent accompagnées d’agitation qui peut durer quelques minutes à une heure.

Elles peuvent commencer dès la 2ème semaine après la naissance, diminueront progressivement vers le 4ème mois et disparaitront vers le 6ème mois.

Même si ces crises peuvent être très angoissantes pour nous en tant que parents, sachez que les coliques de votre bébé sont sans risque.

Les causes des coliques :

Quand le bébé est bien au chaud dans le ventre de sa maman, son système digestif et son estomac fonctionnent pour le moment au ralenti.

C’est le cordon ombilical et la circulation sanguine qui vont le nourrir.

Intestin immature

Un examen clinique qui a été publié le 10 juillet 2013 (prise en charge des coliques infantiles) où ils pensent qu’une quantité de LACTOBACILLES est en quantité insuffisante dans le corps ce qui agit sur la flore intestinale.

La digestion sera donc moins efficace et pourra créer des maux de ventre. On peut alors dire que l’intestin est immature à ce stade de croissance.

Il faut laisser le temps au système digestif qui se mettra à fonctionner comme celui d’un adulte vers le 4ème à 6ème mois.

L’angoisse du soir

Les bébés ont tendance à pleurer en fin de journée pour se décharger, mais pas que, la nuit se rapproche et cela peut angoisser les nourrissons.

Certains enfants, et même certain adulte ont peur du noir alors imaginé comment un nouveau-né qui découvre la vie peut se sentir dans ces moments-là.

l'angoisse du soir nourisson

Le tabac

Il peut avoir un impact sur votre nourrisson si vous fumez.

Une étude néerlandaise dévoile que si une mère fume pendant ou même après la grossesse, le nourrisson est susceptible d’avoir 2 fois plus de coliques qu’un nourrisson dont la mère ne fume pas.

Il n’est donc pas recommandé de fumer pendant la grossesse. Votre entourage devra également faire attention avant et après votre grossesse de ne pas fumer dans la même pièce que votre bébé.

L’anxiété des parents

Un bébé a besoin d’être nourri, changé et cajolé.

Pour un premier enfant et surtout au premier trimestre, il n’est pas évident de reconnaître les différents pleurs et de comprendre leur besoin. Donc on essaie de faire au mieux.

Si on lui donne à manger alors que c’était la couche qu’il fallait changer le seul moyen pour l’enfant de nous le communiquer se fera par les cris ou les pleurs.

En tant que parents, on peut vite se sentir démuni, impuissant voire même incompétent.

Cette angoisse que l’on peut ressentir dans ses moments-là, il faut vite l’oublier, la faire disparaître pour éviter de leur transmette notre stress, notre anxiété.

On fait tous au mieux pour prendre soin de nos enfants, pour les comprendre et garder en tête que vous êtes des parents géniaux. Surtout faites vous confiance.

l'anxiété des parents

Allergie alimentaire

Il se peut également que votre bébé face une allergie au lait de vache ou en poudre.

Elle peut être accompagnée de vomissement ou de diarrhée.

Demande l’avis à votre médecin ou pédiatre, car il n’est pas recommandé de changer de lait fréquemment.

Le lait maternel est le plus adapté pour une meilleure digestion du bébé et il joue un rôle dans le lien d’attachement.

Comment reconnaître les symptômes des coliques ?

  • Votre bébé d’environ 15 jours à 3 semaines, à des crises de pleur, souvent en fin de journée et à peu près à la même heure.

À savoir qu’un bébé n’ayant pas de colique peut pleurer jusqu’à 2 heures par jour, quant à ceux qui ont des coliques, on est plutôt sur une moyenne de 3 à 5 heures par jour (recherche du célèbre Thomas BERRY BRAZELTON, pédiatre américain).

  • Il devient rouge dû aux crises de pleurs intenses.
  • Il se tortille, serres ses poings et ses jambes se replie sur son abdomen, ce qui peut entraîner l’évacuation de gaz.
  • Le ventre peut être ballonné ou éventuellement dur.
  • Votre bébé s’endort, mais 5 minutes plus tard, il se réveille en sursaut. Les pleurs sont interminables et inconsolables.
reconnaitre une crise de colique bébé

Comment soulager les coliques ?

En tant que parent, il n’est pas toujours facile d’entendre son bébé pleurer surtout si ce sont des crises de pleurs assez intense.

On se sent souvent désarmé et dépourvu face à leur crise.

Je vous rappelle que les crises sont temporaires, n’ont aucune conséquence sur votre bout de chou et ne nuit en aucun cas sur son développement.

Garder toujours à l’esprit qu’il faut les écouter pour mieux les comprendre afin de subvenir au bien-être de votre bébé. La règle d’or, c’est faites vous confiance.

Vous êtes en train de vous dire, facile à dire surtout dans ces moments-là, mais gardez votre calme, ne vous énervé pas, car nos enfants sont de vrai éponge et leurs pleurs pourrait être encore plus intense.

Dans ce cas, prenez une grande inspiration par le nez, retenez votre respiration 2 secondes puis soufflez un filet d’air par la bouche. Faites le 3 fois de suite vous permettra de vous détendre et de soulager votre colère.

Si vous pouvez demander de l’aide à votre entourage pour prendre le relais ou n’hésitez pas à poser quelques minutes votre bébé dans son lit (il est en sécurité.) le temps que la pression redescende.

À savoir que ce qui marche pour un bébé ne marche pas forcément pour un autre et ne marchera peut-être pas tous les jours.

Mes conseils

Le massage bébé

Pour ma part, j’ai préféré pour mes enfants le massage du ventre qui me semble plus naturel.

On peut le pratiquer tout au long de la journée, idéalement au changement de couche ou dès que bébé en a besoin avec un effet immédiat, en seulement 10 minutes.

Ça va le rassurer et l’apaiser grâce au contact de vos mains chaudes. Il va être également d’un grand réconfort pour permettre à bébé d’évacuer les gaz et les selles qui le dérangent.

massage bébé spécial colique

Le massage de l’abdomen se fait toujours dans le sens des aiguilles d’une montre pour aider son transit.

Retrouvez mon atelier vidéo « bébézen » avec le massage du ventre « spécial colique ». Vous pourrez apprendre également le massage bébé dans sa totalité ainsi que de la réflexologie plantaire.

OFFRE SPÉCIALE

Vous souhaitez soulager les coliques de votre bébé naturellement ?

Profitez de cette offre exceptionnelle de moins 20 € pour apprendre le massage bébé grâce à mon cours vidéos BÉBÉZEN.

Utilisez le code « COLIQUEBEBE« 

La bouillotte

Posez-lui une bouillotte contre son ventre.

La chaleur va lui apporter une détente et apaiser les maux. L’idéal est de faire le massage du ventre et de poursuivre avec la bouillotte, c’est un combo parfait.

Evidemment, vérifiez qu’elle ne soit pas trop chaude pour ne pas le brûler et évitez le contact direct sur sa peau. Testez la bouillotte sur vous en premier, soit sur votre ventre, soit à l’intérieur de votre poignet.

Le portage en écharpe ou porte bébé
  • Personnellement, je suis fan du portage en écharpe qui permettra à votre nourrisson de se sentir en sécurité, bien au chaud contre vous et sera bercé par les battements de votre cœur.

Il relâchera plus facilement la pression et la position va être d’une grande aide pour soulager les maux de ventre.

  • Portez-le à l’aide d’un porte-bébé.
écharpe de portage pour soulager les coliques
La luminosité, le son et les bercements
  • En général, il pleure le soir. Tamisez la lumière et restez dans un endroit calme. 
  • Prenez votre enfant dans vos bras et bercez-le doucement.
  • Portez votre enfant allongé à plat ventre sûr votre avant bras, sa tête vers votre coude et marchez pour un bercement naturel.
  • Chantez-lui une chanson, chuchotez dans son oreille.
  • Ecoutez-le, dites lui que vous êtes présent et que vous êtes là pour lui.
  • Allez, vous promenez en poussette, en voiture…
L’emmaillotage

Vous pouvez pratiquer l’emmaillotage ce qui lui permettra d’avoir la même position in utéro. Cela va lui procurer une sensation d’apaisement et le rassurera.

emmaillotage pour calmer les coliques
La tisane
  • Faites-lui boire de la tisane de fenouil bio (garanti sans pesticides) qui permet d’améliorer les ballonnements, les gaz et qui stimule les muscles du côlon.

Idéalement dans une pipette de 5ml avant chaque repas.

Si vous allaitez rien de plus simple, c’est vous qui allez boire la tisane, 3 tasses par jour, 20 minutes avant les repas pendant 15 jours.

Après vous pouvez commencer à espacé les tisanes petit à petit. A savoir que le fenouil est galactogène ce qui favorise la production de lait. 

Pour une tasse de tisane, versez de l’eau frémissante et non-bouillante pour respecter la plante, puis incorporez 1 cuillère à café de tisane de fenouil et laisser agir 10 minutes.

C’est recommandé de mettre la tisane après l’eau afin de garder les saveurs et les bienfaits des plantes sans les brûler.

Une fois que l’infusion est faite, filtrez l’eau et vous pourrez la déguster. Donner au maximum 20 ml de tisane à votre bébé par jour pour éviter de faire trop travailler ses reins. 

La tétée
  • Essayez d’adapter une bonne position afin que votre bébé prenne le moins d’air possible pendant la tétée. Finissez par lui faire faire le rot après chaque repas.
  • Vous avez des accessoires anti-coliques comme des biberons spéciaux ainsi que des tétines et vous avez des valves pour permettre à la tétine de rester pleine de lait.
  • Il existe également des laits pour nourrisson spéciale colique des différentes marques comme Guigoz, Gallia, Modilac, Picot, Novalac, Hipp biologique,..
  • Espacez les biberons ou tétées si possible ce qui permettra à son intestin de se reposer.
la bonne position pour éviter les maux de ventre
L’homéopathie

Il peut réduire les douleurs de la colique, des crampes, des spasmes et des gaz. Pour plus de renseignements demander l’avis à votre pharmacien.

La phytothérapie

C’est une méthode à base de plante pour améliorer l’inconfort digestif. Il faut cependant être prudent dans l’administration d’extrait de plante sur les nourrissons et jeune enfant. 

L’aromathérapie

Elle consiste à utiliser certaines huiles essentielles qui seront mélangées à une huile végétale et vous pourrez venir masser le ventre de votre bébé. Se pratique avec précaution, toujours lire les notices des huiles essentielles que vous utilisez. Il est interdit pour un bébé de moins de 3 mois d’en avaler. 

Pour les bébés allaités

  • Il est recommandé de donner plusieurs fois le même sein pour qu’il puisse prendre le lait le plus gras qui aura moins de lactose.
  • Réduisez certains produits alimentaires comme les produits laitiers, le chocolat, la caféine, les légumes comme le chou, chou fleurs, brocoli, salade, oignons ou autre aliment qui peuvent provoquer les gaz.
l'allaitement au même sein

Quand consulter son médecin ?

Je vous recommande de consulter votre médecin au moindre doute et n’hésitez pas à leur demander leur avis.

Ça vous permettra également d’être rassuré et de vérifier que votre bébé est en bonne santé, il confirmera ainsi les symptômes de la colique.

Consultez un professionnel de la santé : 

  • Si les crises et les pleurs commencent dès les premiers jours de vie
  • S’il s’intensifie après 8 semaines
  • S’il régurgite, vomis 
  • S’il a de la fièvre
  • S’il ne dort pas correctement
  • S’il a de la diarrhée ou du sang dans les selles
  • Si vous n’arrivez pas à soulager votre bébé et qu’il pleure toujours 2 h après avoir tout essayer
  • Et surtout s’il refuse de s’alimenter ou bien de boire

Votre médecin peut vous prescrire un traitement pour aider à soulager les douleurs de bébé.

NB : cet article est écrit part une maman et ne peut en aucun cas remplacer l’avis d’un médecin.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Résultat des votes 5 / 5. Nombre de votes 12

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter cet article

Je suis désolé que cet article ne vous ait pas été utile !

Améliorons cet article !

Dites-moi comment puis-je améliorer cet article ?


Dernière mise à jour de l'article le 09/11/2023 par Sandy Plaisance

À propos de l'auteur Sandy Plaisance

Praticienne Masseuse & Esthéticienne depuis plus de 15 ans. Sur ce blog, je partage mon expérience de professionnelle du bien-être en donnant des conseils et avis.
J'espère que mes comparatifs vous aideront à trouver le produit qu'il vous faut.

Ces Articles Peuvent vous Intéresser :

Qu’est-ce qu’un Atelier de Massage Bébé ? Mon Avis de Professionnel !

Vous avez une question ou une remarque ? Laissez-moi un commentaire


Votre adresse email ne sera publiée. Les champs requis sont indiqués

{"email":"Adresse email invalide","url":"Adresse de site invalide","required":"Champ obligatoire manquant"}
>